La physique des avalanches de plaque ressemble à celle des séismes.

Par ces temps de canicule, une étude pour se rappeler la neige dans tout ses états: des scientifiques de l’EPFL et de l’Institut WSL pour l’étude de la neige et des avalanches SLF ont affiné leur compréhension des avalanches de plaque, qui sont chaque année les plus meurtrières. Leurs résultats ouvrent la voie à une prévision des risques plus efficace.

Lire la suite. (Source vidéo: dossier de presse EPFL)

Article complet ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :